Quiz

                           Petite évaluation sur votre perception du fonctionnement de la Justice

Le général Bertrand Soubelet, numéro 3 de la gendarmerie ; Michèle Bernard-Requin, magistrate honoraire qui a présidé les Cours d'assises de Paris et de Bobigny ; Maître Eric Dupont-Moretti, avocat ; Caroline Brun et Marie-Christine Tabet, journalistes ; Christophe Barbier, éditorialiste et Jean-Louis Bruguière, ancien juge anti-terroriste, ont inspiré les termes du questionnaire qui évaluera en 23 questions votre opinion sur notre Institution Judiciaire.

Pour accéder à votre évaluation : opinion             

(Ne pas oublier de se munir d'un papier et d'un crayon parce que cette évaluation est personnelle et confidentielle)

Les 6 derniers billets

Les socialistes nous avaient promis le socialisme

  Les socialistes et les verts semblent faire bon ménage ; pourtant les écologistes qui souhaitent nous obliger à remplacer les chaudières à mazout par des pompes à chaleur (n’émettant pas de gaz à effet de serre), savent-ils que les technocrates de gauche leur mettent des bâtons dans les roues ? 
  Il y a quelques années il était aisé d’installer une climatisation réversible (des bricoleurs de génie en avaient même déjà conçues et installées librement chez eux il y a plusieurs décennies). Différents modèles étaient en vente libres dans des grandes surfaces spécialisées dans le bricolage ; mais aujourd’hui les nimbus qui nous administrent ont supprimé cette possibilité d’être libre d’en acheter ! De plus le gaz réfrigérant nécessaire au fonctionnement d’une ‘clim’ est vendu à un prix exorbitant par un grand nombre de margoulins plus ou moins compétents qui ont réussi à se faire agréer administrativement !
  Peu de familles modestes peuvent remplacer une chaudière au fioul par des pompes à chaleur devenues trop chères et dont le coût d’entretien est maintenant prohibitif. Encore une liberté de bien faire pour la planète, de façon économique, abrogée par la technocratie !
  (Rappelons que la France émet trois fois moins de gaz à effet de serre que l’Allemagne grâce à l’énergie nucléaire, que les éoliennes sont à l’arrêt l’hiver quand on en a besoin, faute de vent ; et que les panneaux solaires ne fonctionnent plus la nuit… Ca devrait faire réfléchir…)

  Les socialistes nous avaient promis le socialisme c’est à dire plus de liberté, plus d’égalité et plus de fraternité et que nous ont-ils donné ? : moins de liberté (avec toujours plus de règlements et de contraintes), moins d’égalité (avec une caste de technocrates jouissant de nombreux privilèges ; et effectivement un nivellement par le bas de l’Education Nationale), enfin moins de fraternité (avec une société éclatée engendrant l’antagonisme des gens d’en haut vis à vis de ceux d’en bas, ceux des métropoles contre ceux des campagnes, ceux de la culture des lumières contre l’obscurantisme de l’inculture des « cancel culture » et surtout d’une administration au service d’elle-même, avec ses nombreuses tracasseries, contrôlant les citoyens en cognant ; eux qui attendaient d’elle de bénéficier d’un bien meilleur service).
  La montée de la violence actuelle devenait inéluctable dans ces conditions, d’autant que des magistrats idéologues prônaient l’inversion des valeurs. Une Justice complice des délinquants, indifférente aux victimes et féroce avec les innocents. Le mensonge y est considéré comme un moyen judiciaire comme un autre avec la tolérance de la falsification des faits.  L’arbitraire de la non-application des lois y est devenu monnaie courante. De simples « rappels à la loi », pour sanctionner de nombreuses agressions, achèvent de crucifier les victimes et leurs proches, quand ce ne sont pas des non-lieux ou des classements sans suite scandaleux. 
  Voilà pourquoi les socialistes, en ne faisant pas de socialisme durant quatre décennies, ont déçu bien des Français.

Commentaire de Lucas (21 juillet 2021) Sous la cinquième République, le socialisme à la Française a débuté son règne en mai 1981 avec la présidence d'un Mitterrand, personnage extrêmement ambigu, ancien croix de feu, décoré de la Francisque du Maréchal donc pétainiste jusqu'au retournement de la guerre au dépens des allemands, pour devenir un résistant en opposition avec De Gaulle, jouant de l’aversion de Roosevelt à son encontre, car il s’avère que le Président des Etats Unis d’Amérique, Franklin Delano Roosevelt était parent avec la famille du gendre de Pierre Laval (ce dernier ayant débuté comme avocat des pauvres proche de la CGT). Son gendre René de Chambrun, qui était de double nationalité, française, et américaine par sa mère Clara, sœur du gendre de Théodore Roosevelt, et qui avait comme parrain le président des Etats-Unis William Taft, successeur de Theodore Roosevelt, lui-même cousin lointain et oncle par alliance de Franklin Roosevelt.

René de Chambrun était surnommé « le petit lapin » par le Maréchal, ami de la famille et l’accompagna en 1931 lorsqu’il représenta la France lors du 150ème anniversaire de la bataille de Yorktown dirigée par le comte de Rochambeau, alors que le marquis de La Fayette était un ancêtre des Chambrun.

Josée de Chambrun est décédée en 1992 après avoir fréquenté les milieux les plus huppés de la cinquième République : Jacques Chirac, Claude Pompidou sont cités dans ses carnets journaliers. Elle connaissait bien René Bousquet, Préfet de Police sous Vichy (ayant organisé la rafle du Vel d’Hiv) et qui resta ami occulte de François Mitterrand.

Le comte de Chambrun, avocat dans son cabinet international,  est décédé sans postérité en 2002, à 95 ans. Ils ne furent aucunement inquiétés à la Libération. Il avait été, entre autres, l’avocat de la sulfureuse Coco Chanel (agente de l’Allemagne nazie) pour tenter en vain de capter leurs parts aux juifs Wertheimer, réfugiés aux Etas Unis en profitant de la situation en France, ce qui ne l’empêcha pas de retravailler pour eux après.

... / ... Lire la suite

Publié le 20/07/2021 16:08  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut

Armes à feu, l’Administration se trompe encore de cible

Ce qu’en dit H16 :
« (…) il faut bien admettre que c’est avec un certain détachement que la presse a récemment relaté les déboires sordides de certains habitants de Marseille : on apprend qu’une nouvelle fusillade a éclaté dans un quartier au nord de la cité phocéenne, tuant une jeune fille de 17 ans. Il semble aux premiers éléments de l’enquête que cette victime n’était probablement pas volontaire : « au mauvais endroit, au mauvais moment » semble être l’épitaphe de plus en plus fréquent qu’on pourrait apposer sur la tombe de certains dans ces cités où la République a pourtant fermement interdit la détention et l’usage d’armes à feu, comme partout sur le reste du territoire je vous le rappelle.
Et ce n’est plus vraiment une exagération puisque ce genre de fusillades faisant morts et blessés dans différents points du territoire continue de se multiplier dans l’atonie générale des pouvoirs publics qui semblent surtout gênés qu’on en parle aussi régulièrement dans la presse. Presse qui ne va pas jusqu’à faire des compilations par semaine ou par mois, permettant par exemple de faire un bilan circonstancié de ce qui se passe dans cet Hexagone apaisé où la loi et l’ordre règnent évidemment.
C’est dommage, cela permettrait de se rendre compte que l’usage des armes à feu est finalement assez régulier en France, qu’il est très largement réservé à la pègre (les particuliers et la police semblant très largement étrangers à ces occupations), que la tendance est plutôt à l’augmentation et les pouvoirs publics sont à peu près impuissants, malgré les tombereaux d’argent gratuit des autres déversés dans les différents services de l’État. (…) »


  Comme d’habitude pour donner l’illusion de résoudre un problème l’Administration va cogner sur des gens honnêtes pour cacher son incapacité atavique à améliorer les choses. Dernier exemple : de nouvelles contraintes viennent d’être décidées pour pouvoir confisquer chaque année des armes détenues par les tireurs sportifs (avec une nouvelle procédure contestable). Or on peut constater que ces armes à feu ne sont jamais utilisées dans les fusillades relatives aux règlements de comptes entre bandes rivales, les voyous se fournissant par contrebande (évidemment leurs armes ne sont pas répertoriées par la préfecture). Il faut ajouter que les attaques à l’arme blanche se multiplient en dépit de la loi qui en réglemente le port (proscription des couteaux à cran d’arrêt et taille maximum de la lame pour un canif). Ceux qui ont pratiqué la politique de l’excuse, avec l’angélisme et le déni du réel, ont finalement beaucoup de sang sur les mains.

... / ... Lire la suite

Publié le 15/07/2021 11:23  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Pauvre France !  -  par Voltaire

Il vaut mieux être un délinquant insolvable 
plutôt qu’un innocent solvable

  Voilà ce que nous ont appris quatre décennies où la droite se comporte comme une gauche molle et où la gauche se vautre dans une surenchère gauchiste qui prône l’inversion des valeurs. 

  Un exemple parmi tant d’autres : dans tous les pays soucieux d’être des Etats de droit, un squatter ou un locataire qui ne paie pas son loyer est vite expulsé par les forces de l’ordre. 
 En France, le squatter doit être protégé et le petit propriétaire spolié !

Pauvre France !

Si squatter redevenait un délit…

  Remède proposé : faire évacuer au plus vite les squatters par les forces de l’ordre et les reloger immédiatement dans des casernes désaffectées sommairement réhabilitées pour cet usage (ou d'autres domaines possibles appartenant à l'Etat).
  Ils y seront logés en régime de semi-liberté, ce sera la sanction du préjudice qu’ils auront causé. 
  Ceux qui ont déjà un travail seront invités à le continuer mais verront leur salaire amputé d’une somme raisonnable pour dédommager leurs victimes et régler les frais d’hébergement (modestes). 
  Ceux qui sont au chômage auront, comme travaux d’intérêt général, à aménager des logements supplémentaires dans la caserne où ils auront été logés, afin d'accueillir d’autres squatters pareillement sanctionnés.

  Le DAL (Droit Au Logement) ne devrait pas y trouver à redire puisque tous seront hébergés.

(29 mai 2021) Il y a quelques jours des gens du voyage ont arraché la clôture d’un stade et s’y sont installés. On a appris que la préfecture avait demandé à la gendarmerie de ne pas intervenir.
L’autorité de l’Etat a donc encore été bafouée… et les sportifs privés d’entraînement.
(Les équipements sportifs ont été inaccessibles pendant les huit mois de la période de confinement et n’ont pu être utilisés que deux semaines avant d’être à nouveau bloqués par cet envahissement ! )
Bris de clôture et Squat, deux délits condamnables… mais pas pour tout le monde.

Nous sommes dans un pays dont l'idéologie mortifère accorde plus de droits aux malfaiteurs qu'aux gens honnêtes.
  
Quand on vous dit que l’administration, les représentants de la loi et la justice sont complices des délinquants !…

Pauvre France !

... / ... Lire la suite

Publié le 16/06/2021 10:23  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Qu'attendent-ils ?  -  par Voltaire

Qu’attendent-ils ?

De nombreux journalistes l’ont compris.
De nombreux politiciens l’ont compris et se sont même engagés à y remédier notamment  avec ce fameux « choc de simplification » qui a été promis.

Et la France continue de s’enfoncer dans les classements internationaux…

Bureaucratistan.jpg

Commentaire de H 16 (14 juin 2021)Une Justice au taquet dans une France inégalitaire cliquer Ici

... / ... Lire la suite

Publié le 22/05/2021 11:06  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Justice criminogène  -  par GillesBressiere

Justice criminogène (billet complété le 13 mai 2021)

  La cause principale de l’explosion de la délinquance qui pourrit la vie des gens c’est le dysfonctionnement endémique de l’institution judiciaire. Deux exemples apparemment anodins avec ces deux affaires d’agressions canines ci-dessous :

  Une pétition circule sur le Net qui montre que les propriétaires de chiens dangereux qui n’ont pas respecté les mesures de sécurité obligatoires, après avoir été ainsi responsables de graves blessures, sont épargnés par la justice : "La police n'a pas remis la plainte au Parquet, car elle ne veut pas le submerger; La police veut mener l'enquête elle-même, sauf leur respect quelle enquête ? ma mère a les marques encore des chiens, certificat médical...." Cliquer Ici

  En octobre 2019 s'est produit une affaire identique. Le propriétaire d'un canidé agressif extrêmement dangereux, qui était chasseur, menaçait de mort quiconque voudrait s'en prendre à son chien dont les attaques avaient pourtant fait déjà plusieurs victimes. Dans cette affaire où le maître laissait divaguer son chien sans précaution, c'est le parquet qui, méprisant la plainte, l'a classée sans suite (... pour ne pas engorger la justice ?...) : Cliquer

  En amont, les hauts fonctionnaires de la police ont donné pour consigne aux commissariats de quartiers de dissuader les victimes de porter plainte, pour ne pas surcharger la justice et surtout biaiser les statistiques. 
  En aval, les procureurs accumulent des classements sans suite douteux pour les mêmes raisons. 
 Ensuite, le laxisme proverbial des juges contribue à accentuer le sentiment d’impunité des délinquants (par exemple récemment, un policier molesté a vu son agresseur bénéficier d’un simple rappel à la loi !). 
 Enfin, pour achever ce sinistre tableau, c’est annuellement plus de cent mille peines qui ne sont jamais exécutées !


  Depuis quatre décennies nos politiciens se sont abstenus de prendre les mesures adéquates, emprunts de l'idéologie mortifère de l’excuse qui fait porter sur les victimes la responsabilité du préjudice qu’elles ont subi. 
  Au prétexte gauchiste que « la propriété c’est du vol » des locataires sont invités à ne plus payer leur loyer ou pire : les squatters bénéficient d’une protection judiciaire d’une injustice révoltante.
  « Les patrons sont des esclavagistes », cet autre mantra de l’extrême gauche activiste, a contribué à désindustrialiser le pays, faisant grimper le chômage à des niveaux insoutenables. 

  Le billet « La tectonique des peuples » révèle que la poussée tellurique des mécontentements n’est pratiquement pas perceptible par nos dirigeants (politiciens et hauts fonctionnaires) ou bien qu’ils s’en moquent, les inconscients. La théorie des catastrophes affirme que le moment où va se déclencher le cataclysme hercynien est quasi imprévisible et aussi qu'il est impossible de prévoir de quelle façon il va se produire (jacquerie, insurrection ou révolution, pour rester dans spécificité de la tectonique des peuples).
  Les signes avant coureurs sont pourtant bien visibles : bonnets rouges, gilets jaunes, manifestations de policiers et surtout ces milliers de pétitionnaires de la grande muette, l’armée, qui ne peuvent plus cacher leur écœurement et leur exaspération. 
  58 % des Français qui ont été sondés sur la lettre parue dans ‘Valeurs actuelles’ approuvent ces militaires : Cliquer
Ici 

  Pour enfoncer le clou : Franz-Olivier Giesbert dans Le Point  (n° 2543 du 13 mai 2021) - Extraits : 
«
(…) Faire taire les chaînes d'info: voilà ce que proposent sans rire les bons esprits de la bien-pensance, qui n'hésiteront sans doute pas à demander bientôt l'interdiction de la presse, sous prétexte qu'il faut, comme aurait dit Tartuffe, cacher cette actualité qu'on ne saurait voir. Preuve qu'après avoir mis à mal les piliers de la République, comme la justice et l'école, la désagrégation de la société, à l'œuvre depuis des décennies, s'attaque maintenant aux cerveaux! (…)
(…) Un président n'a-t-il pas mieux à faire qu'à préparer les prochaines régionales alors que, en homme d'État, il devrait se préoccuper des prochaines générations, quand tout va à vau-l'eau et que la maison commence à brûler, sur fond d'inversion des valeurs, des repères? (…)
(…) Il est urgent que Macron et ses futurs adversaires s'élèvent un peu et abordent enfin les défis qui se posent à la France (…) »

  Réformer l’institution judiciaire s'impose d'urgence pour enfin disposer d'une vraie justice efficace, celle du bon sens et non celle d'idéologues irresponsables, alibis de la paresse gouvernementale. C’est à dire squeezer les juges qui ont failli en les contrôlant avec des jurys populaires tirés au sort. Appliquer la loi, même dans les territoires perdus de la République. Améliorer la sécurité des citoyens en donnant la priorité à l’inactivations des multirécidivistes plutôt qu’à leur illusoire rédemption ; la police a raison de le réclamer à l’unisson avec la majorité des citoyens.

  Nous n'avons pas assez de prisons ? les Belges non plus !... mais ils louent toutes les cellules qui leur manquent aux Pays-Bas, leurs voisins mieux pourvus. Malins les Belges !

Ordre, réussite, fierté française… Valérie Pécresse dévoile les lignes d’un projet très présidentiel – Propos recueillis par Jérôme Cordelier et Nathalie Schuck (dans Le Point  n° 2543 du 13 mai 2021) – Extrait : 
« (…) Il ne suffit pas de dire qu’on veut « plus de bleu » en augmentant les effectifs policiers, encore faut-il que la réponse judiciaire soit au rendez-vous et que la peine soit exécutée. Les juges de Bobigny se plaignent de prononcer des « peines fictives », car jamais pleinement exécutées. En attendant les milliers de places de prisons promises, je propose d’aménager sans délai des bâtiments publics en centres de détention et d’y placer les délinquants sous bracelet électronique, pour les éloigner de leurs quartiers et les mettre hors d’état de nuire. (…) »
  Cette mesure à effet presque immédiat, pourquoi pas ? Cela n’interdira pas de la compléter préalablement par la location de cellules, en sollicitant nos pays voisins mieux dotés, pour permettre d’attendre l’adaptation des bâtiments publics en centres de détention (les casernes désaffectées par exemple ?). 
Petite précision à demander : pourquoi porter un bracelet électronique dans un tel centre de détention ?
 

... / ... Lire la suite

Publié le 02/05/2021 15:07  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Communications  -  par h16

Communications

veran-contradictions.jpg

macron-mesures-de-precaution-et-maitenant-ferme.jpg

... / ... Lire la suite

Publié le 30/04/2021 21:21  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Visites

 210218 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :  Accueil