Blog
Billets du 22/03/2020

Coronavirus, confinement... et ensuite ???

https://www.mediterranee-infection.com/epidemie-a-coronavirus-covid-19/

Site Mediterranée Infection du Pr Raoult pour avoir des informations sérieuses sur la chloroquine.

Depuis fin décembre 2019, Mme Buzyn était donc au courant des mesures indispensables à prendre pour enrayer une épidémie par le coronavirus.

Elle dit en avoir informé Mrs Macron et Philippe.

Jusque là, rien à dire.

Puis, ça dérape de plus en plus gravement.

Au fil des semaines, des messages lénifiants sont adressés à la population via les médias habituels : ce n’est pas grave, pas de quoi s’inquiéter. Pas besoin de masques, ni de test. Et ce ne sont que les Vieux et les malades qui risquent.

On maintient les élections municipales, Mr et Mme Macron vont au théâtre, comme si de rien n’était.

Puis, au fil des jours, l’épidémie se répand et on apprend qu’il n’y a pas de masques en stock, ni de quoi faire des dépistages. Mais pas de soucis, les élections arrivent et on tiendra jusqu’au 2ème tour sans problème.

Les gens vont se contaminer au 1er tour et le 2ème est annulé.

Puis Mr Macron apparait à la télévision pour dire que c’est une guerre et qu’il faut se confiner 15 jours. Mais pas plus de problèmes que ça. Les masques arrivent bien sûr et les masques en tissus ne servent à rien.

Puis les médecins alertent qu’ils n’ont toujours pas de masques et sont au contact de gens contaminés : ils réclament l’arrêt total de toute activité.

La semaine dernière, on nous informe que les quelques rares entreprises de confections ayant échappé à l’élimination due au Plan Borotra et à son arrêt 16 mois plus tard https://www.usinenouvelle.com/article/textile-habillement-chaussuresremboursement-borotra-les-industriels-crient-a-l-abandonprejudice-economique-pour-certains-psychologique-pour-tous-le-remboursement-des-allegements-accordes-dans.N98129

vont fabriquer des masques (qui ne servent à rien pour certains).

On apprend également qu’un professeur de Médecine, le Pr Raoult a signalé au gouvernement avoir fait des test positifs avec un produit courant anti paludisme : la chloroquine, mais que ses travaux ont été considérés avec un certain dédain par l’équipe gouvernementale.

A ce jour, on aimerait savoir :

Où sont les masques FFP2 commandés ?  en fabrication on ne sait où ? en cours de livraison et où sont ils exactement ? Livrés et non déchargés ? (tout est possible en France)

On aimerait aussi savoir où sont les tests de dépistages, car le confinement total de la population comme ça se dessine mènera au chaos si la nourriture vient à manquer.

Mr Darmanin  perroquetait ce matin à E1 le message gouvernemental comme quoi on était en guerre (il dû le dire 50 fois) mais qu’il fallait penser à l’après guerre.

Il faisait penser à Paul Reynaud qui annonçait en 1939 : « nous gagnerons parce que nous sommes les plus forts ! »  On a vu le résultat en juin 1940.

Il faut des masques FFP2, des tests de dépistage, et valider la chloroquine si elle donne satisfaction, le tout dans la semaine.

Pierre Nachbaur (23 mars 2020) : Cliquer Ici

Commentaire de Aude (24 mars 2020) : « Le professeur Christian Perronne est bouleversé par la décision d’Olivier Véran, Ministre de la Santé, de ne réserver le traitement à l’hydroxy-chloroquine qu’aux malades hospitalisés gravement atteints. (Les praticiens chinois préconisent le l’administrer au début de la maladie, avec de bons résultats).»
Interview du journal ‘Le Parisien’ : cliquer
Ici 

Gilles Bressière (25 mars 2020) : Le professeur Didier Raoult, qui vient de claquer la porte de la commission gouvernementale consacrée au Covid-19 (marquant ainsi son total désaccord avec la politique de santé actuelle), compte de nombreux soutiens parmi ses confrères biens informés. Que faut-il penser de l'article de Jean-Patrick Grumberg ? Cliquer Ici
Même le criminologue médiatique, Alain Bauer, affirme lui aussi qu’une autre politique de santé publique serait donc souhaitable, est-elle possible ? 

Pour expliquer les atermoiements du gouvernement il semblerait que celui-ci soit confronté à une grande pénurie : en France il n’y aurait pas assez de masques ni de gants de protection, insuffisamment de gels hydro-alcooliques, pas assez de tests de dépistages ni assez d’hydroxy-chloroquine pour soigner tous les malades ! (Est-ce la bonne explication pour les options inadaptées qui ont été choisies avec une communication si controversée ?)

Puisse cette pandémie faire changer les comportements, entre autres retrouver la sincérité et le refus du mensonge. "On a merdé, on n'a pas pris à temps cette contagion au sérieux, etc. et nous allons tirer les leçons de nos erreurs pour améliorer les choses." ça redonnerait du crédit à la parole politique. "Le mensonge est un moyen de défense comme un autre (au sein des tribunaux)" dixit de nombreux avocats, cela aussi devrait changer en faisant que la falsification des faits soit à l'avenir durement sanctionnée (comme au Royaume-Uni). Même certaines administrations devraient se comporter de façon exemplaire et abandonner les manières mensongères d'un Etat voyou, cela en privilégiant le service au public dans la transparence et surtout avec probité. 

Le jour où les menteurs professionnels (certains avocats, de nombreux politiciens, etc.) seront cloués au pilori par des Commissions Ethiques composées de jurés tirés sort (afin d’éviter les attitudes partisanes et, avec un bon sens collectif, distinguer ce qui relève de l’erreur de jugement ou bien de l’intention de tromper), la vie publique et l'institution judiciaire seront vraiment et durablement respectées.

Est-ce Winston Churchill qui aurait dit : "La première victime de la guerre : c'est la vérité." ? Cliquer Ici

Par décret, paru au Journal Officiel ce jeudi 26 mars, le gouvernement a autorisé la prescription de l'hydroxychloroquine aux patients atteints par le Covid-19.

C'est une petite victoire pour celui qui se bat pour la prescription de la chloroquine, depuis le début de la crise épidémique liée au nouveau coronavirus Covid-19. 

Le directeur de l'Institut Méditerranée Infection basé à Marseille, le Pr. Raoult, fervent promoteur de l'utilisation de cet anti-paludique, s'est aussitôt fendu d'un tweet de remerciement à l'attention du ministre de la Santé.

"Dans le cadre de l'urgence sanitaire, l'hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. Merci à @olivierveran pour son écoute", écrit l'infectiologue

Publié le 22/03/2020 17:28  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
02-2020 Mars 2020 04-2020
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Vous êtes ici :   Accueil » Blog