Blog
Archives 05/2020
Technocratie en Absurdie  -  par GillesBressiere

Technocratie en Absurdie

  Ne jetons pas la pierre au gouvernement actuel qui a hérité de quatre décennies de technocratie débridée multipliant les textes, les normes, les contraintes tout cela avec de tatillons contrôles… 
  Saura-t-il profiter de la crise du Covid-19 pour réformer cette administration de type soviétique dont la pandémie actuelle a révélé la lourdeur et l’inefficacité ? Complexité de textes pléthoriques, souvent flous et parfois même contradictoires, qui permettent toutes les interprétations arbitraires…  Tracasseries qui ont fait fuir nos cerveaux vers des pays ou l’innovation ne se heurte pas à des difficultés aussi absurdes. 


  Un dernier exemple : Vincent Beaufils : Les chiffres sont têtus  - Raison et sentiments
« (…) Dans les hôpitaux aussi: au moment où s'ouvre le « Ségur de la santé », chacun s'accorde sur la nécessaire revalorisation des rémunérations du personnel soignant, en décalage de 20% par rapport au niveau observé dans l'OCDE. Mais où trouver l'argent? Peut-être dans les coûts administratifs délirants de nos hôpitaux (35 % des charges totales, contre 22 % en Allemagne). Sans parler des organigrammes à la Kafka des agences régionales de santé. . .(…) »

                                                                                                  Challenges n°656 du 28 mai 2020.

Publié le 29/05/2020 15:13  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut

Idiocratie judiciaire : ça suffit !

Urgent : neutralisons les juges idéologues par des jurés responsables sinon la France ne s'en relèvera pas. Accompagnons cette réforme indispensable d'un choc de simplification administratif. Nous sommes si nombreux à le répéter !

"Certes, jouant toujours le pire, la confrérie des pyromanes associés rêve que le pays reste encore longtemps à l'arrêt, en attendant le Grand Soir. Mais cette secte apocalyptique n'est-elle pas à la ramasse? La crise à venir n'est-elle pas, au contraire, l'occasion de remettre à l'ordre du jour la valeur travail, massacrée par la gauche, puis par la droite, avec les 35 heures? De ce point de vue, très encourageant est le tour pris par l'affaire de la mise à l'arrêt de l'usine Renault de Sandouville.
Évidemment dénué de tout parti pris politique, un juge des référés avait donné raison à la CGT, qui réclamait la fermeture du site. Ce que n'avait pas prévu le magistrat, c'était la grosse colère de tous les autres syndicats, qui venaient de signer le protocole sanitaire avec la direction: la CFDT, FO la CFE-CGC. N'étaient reprochées à Renault que des fautes de formes. Il fallait que « justice» passe au risque de faire crever l'usine?

Jamais responsables, même quand ils sont coupables, toujours dispensés de comptes à rendre, les juges politisés ont les moyens, à l'image de celui-là, d'arrêter les usines s'ils le veulent. Nos délires paperassiers et la complexité du volumineux Code du travail sont leurs meilleurs alliés quand ils sont mal lunés ou militent à l'ultragauche. Tels sont les effets de notre hypercentralisation, fruit des noces de l'Ancien Régime et de la Révolution française: si tout est «pensé» en haut, il ne faut pas s'étonner que les dysfonctionnements s'accumulent dans notre pays, mère patrie de la bureaucratie, avec l'ex-URSS."

Extrait de l'éditorial de Franz-Olivier Giesbert Le Point du 14 mai 2020

Réforme de la Justice (15 mai 2020) : Quand Nicolas Sarkozy et François Fillon ont expérimenté l'introduction de jurés dans deux cours correctionnelles, il est affligeant que François Hollande et Christiane Taubira aient flingué cette expérience trois mois après avoir pris le pouvoir sans avoir cherché à l'améliorer. C'était pourtant très prometteur. Aujourd'hui la France est sous le joug d'une institution judiciaire dont l'idéologie dominante est inspirée par le philosophe Guy Debord "Le bon sens est une valeur bourgeoise". Une délinquance qui explose en agressant impunément des policiers découragés, des entreprises condamnées à tort qui sont obligées de licencier, des innocents crucifiés, voilà où conduit l'inversion des valeurs pratiquée par des magistrats formatés gauchistes. Tragédie d'un pays sur-administré en proie à l'arbitraire.

Aurélie (15 mai 2020) : La défiance des Français contre les autorités se nourrit de tous les travers d'une administration pléthorique s'appuyant sur des textes toujours plus nombreux, plus contraignants et pourtant appliqués arbitrairement. Pourquoi nos gouvernants dorlotent une justice irresponsable, noyautée par des idéologies destructrices qui contribue à infantiliser et à martyriser un peuple exaspéré ? La sortie de la crise provoquée par le Covid-19 aura-t-elle un effet salutaire en permettant enfin de jeter les bases d'une société harmonieuse fondée sur le vrai bon sens ?

Le gouvernement a trouvé la solution pour neutraliser les juges (21 mai 2020) : cliquer Ici

Ca va le CSA ? Avia très bien, merci.

Publié le 14/05/2020 15:14  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Dernières nouvelles de l'idiocratie  -  par ReformedelaJustice

Dernières nouvelles de l'idiocratie

L’actuel gouvernement a apparemment tendance à penser qu’une réforme de la Justice doit rester au second plan de ses préoccupations parce qu’il a d’autres chats à fouetter bien plus importants.
Malheureusement les défaillances de l’institutions judiciaires handicapent gravement notre pays.
Une profonde réforme est donc nécessaire pour neutraliser les juges toxiques, cela par l’apport de jurys populaires dans les cours.
Car l’idéologie dominante, fondée sur l’inversion des valeurs, fait l’éloge de la bêtise : Guy Debord n’a-t-il pas écrit «Le bon sens est une valeur bourgeoise» pour justifier toutes les conneries.

 Étienne Gernelle : Prurit procédurier
« (...) Cette nouvelle civilisation du parapluie doit beaucoup à la hargne croissante des procéduriers professionnels. Ainsi, la nouvelle stratégie de la CGT et de Sud, notamment, consiste à exercer à l'encontre des entreprises un chantage aux poursuites judiciaires. Au rêve du grand soir succède le prurit des petits procès. Et il n'est pas sûr que les magistrats, souvent acquis à la même idéologie -et qui n'ont, eux, presque jamais de comptes à rendre-, s'interposent toujours... Avantage de cette méthode pour la CGT, elle n'exige pas de mobiliser autant de salariés que pour une grève: un seul délégué suffit. La centrale cégétiste compense ainsi son influence déclinante (surtout dans le privé). Il ne faudra pas oublier de rappeler son cynisme lorsque les licenciements se multiplieront. En attendant, les entreprises sont pour beaucoup tétanisées. Elles ne rouvrent qu'avec parcimonie leurs locaux et usines, d'autant que les normes établies par l'État dans son « protocole national de déconfinement » sont tellement précises que la probabilité du sans- faute est proche de zéro. (...) »

Le point 2489 du 7 mai 2020.

Il n’y a pas que la Justice à réformer d’urgence

Nicolas Baverez : La nouvelle expansion de l'État
« (...) La pandémie de coronavirus s'inscrit ainsi dans la longue chaîne des crises que l'État, qui prétend s'ériger en protecteur de la France et des Français, a échoué à gérer, du krach de 2008 à la vague des migrants en passant par les attentats djihadistes. Par contraste, les démocraties qui ont le mieux réagi sont celles où l'État est modeste et décentralisé, où les finances publiques sont maîtrisées, où l'initiative et l'innovation privées sont encouragées, où l'administration se met au service du citoyen au lieu de le soumettre à son arbitraire, où les dirigeants font appel au civisme de la population au lieu de l'infantiliser et de la punir. (...) »

Le Point 2489 du 7 mai 2020.

Si ce n'est pas de la folie, c'est quoi, ça ?
 

 Cette épidémie a fait découvrir que nous avions en France :
 
* Le Ministre de la Santé
* Le directeur Général de la Santé
* La direction de Santé Publique France
* Le Directeur de la Haute Autorité de Santé
* les Directeurs des Agences Régionales de Santé
* Le Directeur de l'Agence nationale Sanitaire
* la Direction de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé : Epidémiologie-France
* Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire
* L'agence Nationale de sécurité du médicament et de la Santé.
* Un nombre d Infectiologues Parisiens incroyablement et anormalement élevés probablement lié au fait que les Virus et de Bactéries descendent de l'avion à CDG et ouvrent leur sièges social prés de l étoile
Mais comme tout cela ne suffit toujours pas ! Et suite à cette Épidémie , Nos Chers Politiques , monstres d'efficacité, de pragmatisme , et toujours soucieux d'économies des finances publiques vont créer :
- le Haut Commissariat de lutte contre les Epidémies
- Le Haut Conseil de Veille Sanitaire
- L'agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale .
- 5 000 fonctionnaires en plus ( et les petits copains à placer) et ou ça ? : à Paris, évidemment !
La prochaine fois, on aura peut être des masques (payants) mais il va manquer les gants !
La Médecine Française croule en effet sous l'administratif centralisé...
Et pour la mise en place du déconfinement, on nomme un Monsieur déconfinement, Jean Castex ENA, puisque il n'y avait personne de compétent et disponible dans l'armée citée précédemment.

Une "fake news" ? Ou est-ce vraiment la révélation d'une sinistre réalité qui circule sur le net ?

Commentaire d'Antoine (12 mai 2020) : Si c'est vrai, une fois de plus le gouvernement utilise une vieille recette pour montrer qu'il a fait quelque chose. Dépenser toujours plus d'argent public pour un résultat médiocre ou nul. Avec cette absence récurrente d'imagination féconde, c'est bien l'immobilisme qui est en marche et que rien ne peut plus arrêter.

François Marie Arouet (13 mai 2020) : Il est dommage que Jean Castex, haut fonctionnaire reconnu pour ses compétences, ait été nommé responsable d'un organisme supplémentaire qui ne remplace pas plusieurs services administratifs redondants. 

Publié le 08/05/2020 11:19  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
04-2020 Mai 2020 06-2020
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Vous êtes ici :   Accueil » Blog