Blog - Comment survivre dans un environnement hostile

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://horreur-judiciaire.info/enquete/data/fr-blog.xml

Comment survivre dans un environnement hostile

Les technocrates de savent pas gérer l'humain.  -  par GillesBressiere

Les technocrates ne savent pas gérer l’humain

Cinquante deux suicides de policiers depuis le début de l’année. Le suicide d’une directrice d’école qui croulait sous les tâches administratives en plus de ses lourdes responsabilités. Cliquer Pétition
Trop de contraintes, nées des élucubrations de technocrates désœuvrés en mal d’innovations pour justifier leur poste, pourrissent la vie des gens. 
Au lieu d’apporter une aide aux policiers sur-sollicités on leur impose de faire leur métier dans des conditions souvent très difficiles agrémentées d’ordres inapplicables venus d’une hiérarchie déconnectée auxquels s’ajoute une paperasserie qu’il serait si facile de simplifier. 
On a supprimé des policiers, on n’a pas voulu r
éformer la Justice et laissé des juges idéologues saboter leur travail (et les décourager). 
Cet aveuglement perdure depuis que des énarques sont à la tête de l’Etat.

Une foultitude de services administratifs créant une multitudes d’imprimés redondants à renseigner. Ces mêmes informations qui doivent figurer sur des liasses disparates : c’est encore un des fruits de la technocratie. 
Evidemment on a supprimé les postes de secrétariat plutôt que de supprimer ces services inutiles et dispendieux qui sont confiés à des technocrates tracassins (assassins).

A l’Education Nationale, par exemple, il serait si simple d’avoir un seul document complet à remplir par les parents d’élèves et complété par les professeurs, que nos puissants ordinateurs abreuvés d’intelligence artificielle fassent le tri, repèrent les anomalies à corriger et proposent des synthèses, en soulageant efficacement le personnel enseignant de tâches chronophages. 

Il serait temps d’adapter l’administration aux vrais gens et qu’elle soit une aide plutôt qu’une gêne.

Commentaire d’Yvon (6 octobre 2019) : Expertise et discernement au sommet de l’Etat.
Un « parcours meurtrier » sans « le moindre signe d’alerte » pour Christophe Castaner et le Procureur de la République Rémy Heitz : cliquer
Ici 

« Cet homme âgé de 45 ans, adjoint administratif de catégorie C depuis 2003 à la préfecture de police s’est engagé dans un parcours meurtrier dont le Procureur de la République de Paris présentera les conséquences. Cet homme était connu dans le service informatique et travaillait avec ses collègues de travail, il n’a jamais présenté de difficultés  comportementales... »

Pourtant on savait que cela faisait 18 mois que le meurtrier s’était converti au salafisme et que son comportement vis à vis des femmes était sans ambiguïté.

.

Commentaire de Martine Meunier : cliquer pédagogie

Rappelez- vous :"Quand on ne peut pas et qu'on ne sait pas on fait de la pédagogie"

.

Emmanuelle Amar (Arte 28' 9 octobre 2019) : cliquer "Un silence toxique"

Notre vœu : Le gouvernement a tiré au sort 150 participants pour rédiger un rapport sur les moyens à mettre en œuvre pour lutter contre le réchauffement climatique, propositions qui seront soumises aux parlementaires ou par référendum : bravo ! C'est une bonne initiative. A renouveler quand les autorités administratives mentent par omission ou bien falsifient les faits : tirer au sort des participants pour former une Commission Ethique. Le risque de passer devant une Commission Citoyenne, en cas de manquement, fera que l'impunité actuelle disparaîtra et que les fonctionnaires seront enfin responsabilisés. 

.

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’Intérieur (Le Point du 10 octobre 2019) :
«
Les guerres civiles commencent toujours à bas bruit ». 
Il commentait l’attentat de la préfecture de police de Paris : Mickaël Harpon, l’assassin de ses quatre collègues, fréquentait la mosquée de la Fauconnière à Gonesse où prêchait Ahmed Hilali, salafiste, qui fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire, jamais exécutée (étant père d’un enfant français). 
« Sur la longue durée, on perçoit l’extrême faiblesse de plusieurs de nos institutions, y compris judiciaires. (…) Ce qui nous menace, et pas dans un horizon lointain, c’est la déferlante de la connerie. » conclut Jean-Pierre Chevènement.

Le Président Macron préconise que les citoyens soient vigilants vis à vis de l’islamisme.
Participation citoyenne ? Cela risque d’être la pétaudière avec des milliers de dénonciations calomnieuses qui vont engorger les services de police. 
Nous attendons que ce soit en réalité l’administration qui soit enfin vigilante et qui fasse le ménage dans ses services : Police, Armée, Renseignements, Enseignement, Transports, Hôpitaux, etc. et que cette mesure soit surtout réalisée au sein de la Justice, cette administration (actuellement sans contrôle) qu’il faut améliorer par une participation citoyenne efficace, c’est à dire avec la présence en son sein de jurés populaires tirés au sort.

Islachete.jpg

Publié le 06/10/2019 09:35   Tous les billets   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
11-2019 Décembre 2019 01-2020
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Comment survivre dans un environnement hostile