Blog - Comment survivre dans un environnement hostile

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://horreur-judiciaire.info/enquete/data/fr-blog.xml

Comment survivre dans un environnement hostile

Désintox... vraiment ?  -  par GillesBressiere

Désintox... vraiment ?

Arte 28’ du 21 octobre 2019 et sa rubrique intitulée « Désintox » :
Eric Zemmour a été condamné par la justice pour ces propos : « Tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravé par l’islam (…) Les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres ? Si oui, ils méritent leur colonisation, sinon ils devront se battre pour leur libération. »
Nicolas Bay prend la défense du condamné en affirmant qu’il y a des départements où déjà les étrangers sont majoritaires.
Arte Désintox : « C’est faux !  Dans le département 93, où il y en a le plus, environ 9 % sont des étrangers et en France ils ne représentent que 2 % de la population totale du pays. »
Le problème c’est que Nicolas Bay a manifestement en tête les étrangers naturalisés Français ou ayant bénéficié du droit du sol ; alors que les journalistes de Arte ne prennent en compte que les étrangers stricto sensu.
Jérôme Fourquet, dans son dernier livre : « L’archipel français – Naissance d’une nation multiple et divisée» nous apporte un renseignement bien plus pertinent en comptant le nombre d’enfants déclarés portant un prénom représentatif de l’origine de leurs ancêtres. Lisez son ouvrage qui révèle que ce n’est évidemment pas que 2% des nouveaux-nés.

Cette manière biaisée de présenter les choses par la plupart des journalistes (9 sur 10 sont de gauche) sur laquelle s’appuient les politiciens (essentiellement de gauche ou qui veulent être réélus en s’appuyant un électorat communautaire) conduit au déni du réel.
Vouloir résoudre un problème en raisonnant juste avec des données fausses induira des résultats faux. Ne pas appréhender les réalités réelles ne permettra pas une intégration réussie. 
Mais au contraire, comme l'exprimait Jean-Pierre Chevènement : c'est avec la déferlante de la connerie qu'on risque
 une guerre civile (qui commence toujours à bas bruit). 

Quand une communauté manifeste ostensiblement une culture différente de celle du pays d’accueil, voire son hostilité vis à vis de ses us et coutumes, il ne faut pas s’étonner que même s’ils ont, en droit, la nationalité de cette nation, en fait ils sont perçus comme des étrangers par les gens de souche. 
Certains commencent à le comprendre comme Alain Finkielkraut, l’académicien français, qui est en pointe dans la dénonciation des dangers d’une immigration de masse destructrice de nos valeurs.

(Selon l’éditorial de Maurice Szafran dans l’hebdomadaire « Challenges » du 10 octobre 2019)

.

Commentaire de Lucas (24 octobre 2019) : Le voile salafiste, les bien pensants et Zemmour

Une véritable frénésie haineuse s’empare de toute une frange d’imprécateurs qui considèrent détenir la vérité et entendent l’imposer de force s’ils le peuvent, en utilisant des méthodes assez contestables, tel le chantage concernant Eric Zemmour pour tenter à tous prix de l’interdire d’antenne parce qu’il entend stigmatiser le salafisme, tendance radicale de l’Islam issue rappelons le de l’Arabie Saoudite, un de nos créanciers, ceci expliquant peut être une partie de cela.

Il serait donc interdit de s’étonner de voir proliférer le port du voile salafiste dans les jeunes générations, n’hésitant pas à le considérer comme de l’islamophobie.

Comble du ridicule outrancier, une violente charge anti-Zemmour est lancée de tous côtés, via un ancien directeur de l’EHESS, Gérard Noiriel, réputé moraliste de gauche, qui n’hésite pas à sortir un livre comparant Zemmour à Drumont.

Pour qui connaît l’histoire de l’antisémitisme en France, on ne peut que rigoler d’une telle comparaison.

Concernant le voile salafiste, laissons des musulmanes et des musulmans s’exprimer à ce sujet dans  l'hebdomadaire 'Marianne' (publié le 22 octobre 2019), seront-ils taxés d’islamophobie par les descendants des porteurs de valise du FLN ?

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/le-voile-est-sexiste-et-obscurantiste-l-appel-de-101-musulmanes-de-france

"Le voile est sexiste et obscurantiste" : l'appel de 101 musulman(e)s de France

"Français de culture ou de confession musulmane, humanistes, progressistes et féministes", ils répondent ici à la tribune publiée dans le "Monde" et intitulée "Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans ?", signée par 90 personnalités. Pour eux, le voile est loin d'être un pilier de l'islam.

"Notre pays se déchire depuis trente ans au sujet du port du voile de certaines Françaises de confession musulmane. Ces femmes sont de plus en plus nombreuses, tant l'influence des prédicateurs extrémistes est très forte. Le sujet est donc grave. Beaucoup de choses sont dites. Mais beaucoup de ces choses sont fausses.

Il nous est apparu urgent à nous autres, Français de culture ou de confession musulmane, humanistes, progressistes et féministes, de prendre la parole publiquement.

Le port du voile est le signe ostentatoire d'une compréhension rétrograde, obscurantiste et sexiste du Coran. Voiler les femmes, c'est stigmatiser leur présence dans l'espace public.

Il est grand temps que nos compatriotes sachent que le port du voile ne fait pas l'unanimité, chez "les" musulmans. Il ne relève pas du culte, contrairement au jeûne du Ramadan ou aux cinq prières quotidiennes. Il n'est pas un "signe religieux" puisque l'islam réprouve tout fétichisme matériel. L'islam se vit dans le cœur, pas sur la tête. D'ailleurs, "les" musulmans, cela n'existe pas. Il y a DES musulmans, DES pratiques, DES interprétations, et DES convictions. Ces clivages et oppositions existent depuis le VIIe siècle.

Nous, signataires de ce texte, affirmons haut et fort que le port du voile est le signe ostentatoire d'une compréhension rétrograde, obscurantiste et sexiste du Coran. Voiler les femmes, c'est stigmatiser leur présence dans l'espace public. Faire d'elles des citoyennes assignées à la scandaleuse identité de "subordonnées au désir supposé des hommes". Or, notre beau pays lutte pour aller vers toujours plus d'égalité entre les sexes. Le sexisme et la diabolisation du corps des femmes sont contraires à nos idéaux.

Les auteurs de "la tribune des 90" parue dans Le Monde, ont été mus par la volonté de combattre la stigmatisation et l'amalgame. Démarche qui part d'un bon sentiment. Cependant, nous affirmons ici que c'est bien le voile qui stigmatise les femmes.

Nous nous désolons de voir ces 90 Français faire l'amalgame entre "des" musulmans orthodoxes obsédés par le corps des femmes, et "les" musulmans tout court.

LES musulmanes ne portent pas le voile, sachez-le bien. Ce sont DES musulmanes qui le portent. DES musulmanes qui font une lecture patriarcale et faussement littéraliste du texte coranique. DES musulmanes et DES musulmans qui refusent l'intelligence de la foi, qui refusent d'allier la foi avec l'exercice de la Raison critique.

DES musulmans veulent figer l'islam dans le paradigme du VIIe siècle, celui du désert arabique, en y greffant le port d'un voile, par ailleurs inexistant dans le Coran. Ces musulmans donnent une telle importance à cet accessoire sexiste créé dans l'Antiquité, qu'ils en ont quasiment fait le 6ème pilier de l'islam.

Soutenez les Françaises et les Français de confession ou de culture musulmane qui se battent contre cette terrible vague néoconservatrice.

Ces musulmans ne sont pas, et ne seront jamais LES musulmans. Ils ne sont que DES musulmans qui, par leur affichage, sont plus visibles que les autres.

Nous avons décidé de faire entendre notre voix, car les événements nous obligent à prendre nos responsabilités. Nous ne pouvons plus rester spectateurs lointains et désabusés d'un débat qui a tant d'importance. Nous estimons qu'il est de notre devoir de faire savoir à tous nos compatriotes, que la question du voile est un sujet de discorde, à l'intérieur même des écoles juridiques sunnites officielles.

Alors de grâce, soutenez les Françaises et les Français de confession ou de culture musulmane qui se battent contre cette terrible vague néoconservatrice, venue des pays du Golfe arabo-persique, il y a 30 ans. Ne confondez plus CES musulmans orthodoxes, qui prônent le sexisme par le port du voile, réflexe bien plus identitaire que religieux, avec tous LES musulmans."

Conclusion de Gilles Bressière (25 octobre 2019) : Tous les Français musulmans ne sont évidemment pas des étrangers. Seuls ceux qui arborent l’étendard de l’obscurantisme, « qui refusent l'intelligence de la foi, qui refusent d'allier la foi avec l'exercice de la Raison critique. », qui rejettent les valeurs de la République, notamment l’égalité entre les hommes et les femmes, seront perçus comme des étrangers et risquent peut-être un jour d’être traités comme tels. 

Publié le 22/10/2019 14:36   Tous les billets   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
11-2019 Décembre 2019 01-2020
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Comment survivre dans un environnement hostile