Blog - Comment survivre dans un environnement hostile

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://horreur-judiciaire.info/enquete/data/fr-blog.xml

Comment survivre dans un environnement hostile

En route vers la cochlocratie  -  par GillesBressiere

En route vers la cochlocratie
(la cochlocratie : c’est le gouvernement par la populace)

Pour le gouvernement d’Emmanuel Macron la route vers la cochlocratie a d’abord été limitée à 80 km/heure puis corrigée par la taxe carbone qui devait être appliquée aux automobilistes. Cette correction engendra celle infligée au gouvernement par les gilets jaunes.
A cela s’ajoute le projet de faire circuler de nombreuses voitures-radars, confiées au secteur privé, pour traquer le moindre dépassement de la vitesse autorisée et sanctionner le fautif par 45 € ou 90 € d’amende et surtout par la perte d’un point sur son permis de conduire (on constate que 95 % des PV punissent des infractions légères de quelques km/heure au-dessus de la vitesse permise). L’objectif du gouvernement c’est d’atteindre 12 millions de voitures flashées par an contre 1,5 million actuellement. 
Il faut savoir que chaque année 220 000 usagers perdent leur permis de conduire dont environ le tiers perdent en plus leur emploi (chiffres révélés par la Ligue de Défense des Conducteurs).
12 millions de points perdus (8 fois plus que maintenant) devraient entraîner annuellement 1 760 000 suppressions de permis incluant environ 600 000 pertes d’emploi (représentants, ouvriers, livreurs, infirmières, etc.). Ce sont des familles entières qui seront impactées par le chômage d’un de leur membre. Voilà une future foule de mécontents à prévoir. 
Sanctionner un modeste excès de vitesse par une amende, il n’y pas grand-chose à redire, mais faire perdre en plus 1 point systématiquement deviendra une erreur quand la machine à flasher s’emballera pour atteindre un total exorbitant.
Cette sanction excessive c’est le plus sûr moyen d’être en route vers la cochlocratie avec les débordements prévisibles de foules lyncheuses excédées. 
Le changement d’échelle du système punitif (multipliée par huit) des petites infractions devrait admettre un assouplissement (ne plus faire perdre un point sur le permis de conduire) en ne conservant que l’amende de 45 € ou de 90 €.

Par ailleurs, la gestion calamiteuse du Covid-19 avec sa vaccination erratique a aussi fait couler beaucoup d’encre. La sur-administration française avec ses nombreux services pléthoriques a révélé son inefficacité congénitale et, parallèlement, l’incapacité de l’Etat à se réformer. 
C’est cette incapacité de l’Etat à s’adapter à une situation nouvelle associée au déni du réel et à ses conséquences qui est le plus à craindre.

Dans « Savoir pour pouvoir » (Gallimard)  Cornut-Gentille, député LR, livre un diagnostic implacables sur nos politiques. (Le Point n°2528 du 28 janvier 2021) :  
«(…) Le Point: Tout commence, écrivez-vous, par un déni de la réalité par les politiques et le pouvoir. À quoi tient-il?
François Cornut-Gentille: Nous avons changé de monde sans en prendre la mesure. Le déni tient à deux raisons. Il y a d'abord une conception naïve du pouvoir qui conduit ce dernier à ignorer les réalités qu'il ne maîtrise pas. Cela concerne l'exécutif, incapable d'admettre une situation qui rend obsolètes ses outils d'action. D'où le succès des populismes. Le problème est qu'eux-mêmes sont dans le déni avec leurs solutions simplistes ou magiques.
Cette absence de diagnostic est aggravée par l'explosion médiatique. Ce que j'appelle la révolution des «marques». La compétition féroce pour accéder aux médias a rendu impossible la compréhension du réel. Modérés ou extrémistes, progressistes ou populistes, tous sont devenus des marques portées à la surenchère, au clash et à la paranoïa pour survivre dans l'ordre médiatique et sur les réseaux sociaux. A l'instar des Pigeons, ces entrepreneurs du Web, sortis de nulle part, qui ont fait fléchir le gouvernement Ayrault en trois jours, l'obligeant à retirer la taxation des plus-values sur les cessions d'actifs qu'il envisageait d'appliquer. Dès lors, il n'y a plus de débat politique, mais une foire d'empoigne à laquelle plus personne ne peut s'intéresser. (…) »
Cliquer
Ici

Un autre aspect de la route qui mène à la cochlocratie c’est la propension d’une bande de copains, anciens de l’ENA, à truster tous les leviers du pouvoir en se distribuant des postes à vie plus ou moins utiles mais toujours anormalement trop bien rémunérés. Cela dans la plus grande opacité au point que la Cour des Comptes leur en fait parfois le reproche (très discrètement). Ce sont des gâches sans contrôle dont les salaires font l’objet d’un secret ultra-confidentiel pour en éviter toute publicité. 
Ca énerve le populo car c’est maintenant devenu un secret de Polichinelle. Il est de notoriété publique que leurs revenus exorbitants, parfois nets d’impôts, n’ont aucune corrélation avec l’utilité de leur travail pour le pays.
Le livre « Les intouchables d’Etat » (Robert Laffont) de Vincent Jauvert enfonce le clou en révélant que 100 à 150 cadres de Bercy gagnent plus que le Chef de l’Etat. C’est environ 600 hauts fonctionnaires qui perçoivent, plus ou moins indûment, des rémunérations supérieures à celle du Président de la République. Vincent Jauvert a découvert des revenus annuels de 250 000 € voire 300 000 € pour certains de ceux qui décident de ces nouveaux règlements et lois qui engendrent de nouvelles contraintes à infliger aux Français. Notamment ces hauts fonctionnaires ultra-protégés qui sont, par exemple, les rédacteurs de la loi El Khomri sur la flexibilité du travail. Loi qu’ils ne s’appliqueront évidemment jamais à eux-mêmes. 
Cette rapacité, cette absence d’exemplarité et d’éthique font naturellement le lit des populistes.  
Bonnets RougesGilets JaunesEtc… En route pour la cochlocratie…

La cochlocratie, ce n’est pas un souhait, c’est une crainte ; car la populace exaspérée est trop irrationnelle pour pouvoir bien gouverner notre pays.
Alors avec un peu de câlinothérapie : en édulcorant certaines réglementations handicapantes voire en supprimant les plus insupportables (comme l’a fait Donald Trump en arrivant au pouvoir – même lui !), devrait conduire à l’apaisement général (dont celui des paysans notamment, maltraités par l’administration, dont le taux de suicides est alarmant !). Il faudra aussi cesser de gaspiller « un pognon de dingue » à entretenir une technocratie pléthorique inefficace ; et tant pis pour certains hauts fonctionnaires médiocres, seulement dignes de bénéficier de l’aide de Pôle-emploi.

On apprend que l'Etat français a été traîné en justice par des écologistes pour n'avoir pas été en voie de respecter les 'Accords de Paris' de baisser de 40% ses émissions de gaz à effet de serre. Le Tribunal doit rendre sa décision sous peu.
 La France n'émet que 0,9% de la pollution mondiale, grâce à l'énergie nucléaire. Cependant elle est sommée judiciairement de respecter cet engagement imprudent de descendre à 0,55 % des émissions totales (et de réduire de surcroît la part du nucléaire, dans sa production d'électricité : de 70 % à 50 %). L'Allemagne, en abandonnant le nucléaire, émet 2,7 % de gaz à effet de serre par rapport aux émissions additionnées de tous les pays. Si elle abaisse elle aussi son taux de 40 % il ne descendra qu'à 1,60 %.

Vouloir taxer jusqu'à l'os un pays vertueux c'est vraiment l'apanage de cette populace agressive de Khmers verts. Cochlocratie des foules en délire quand tu nous tiens.

Le professeur Philippe Juvin fustige lui aussi la cochlocratie de cette foultitude de services administratifs redondants qui nous gouvernent sans être élus. (Extrait de l’éditorial de Franz-Olivier Giesbert dans Le Point n°2529 du 4 février 2021) :
Chef du service des urgences de l'Hôpital européen Georges-Pompidou, Philippe Juvin dresse un état des lieux accablant du système sanitaire le plus coûteux du monde, qui, pendant la crise, a toujours eu un train de retard, miné qu'il était par une bureaucratie fabriquant de la nuisance pour se donner de l'importance. 

Publié le 31/01/2021 11:19   Tous les billets   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
03-2021 Avril 2021 05-2021
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Comment survivre dans un environnement hostile