Blog - Comment survivre dans un environnement hostile

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://horreur-judiciaire.info/enquete/data/fr-blog.xml

Comment survivre dans un environnement hostile

La République exemplaire  -  par Robert_Mideau

La République exemplaire

Comment croire en la politique quand on voit s'étaler les profits scandaleux perçus par les politiciens, de plus en fin de carrière, dévoilés dernièrement. 
Il s'avère donc que pour un jeune ambitieux qui veut "réussir" et gagner des tonnes d'argent sans prendre aucun risque financier, il est désormais parfaitement inutile d'être "fort en maths" pour faire des écoles d'ingénieurs, ni de se lancer dans de fastidieuses études médicales. 
Pour "vraiment réussir", il faut faire un des onze instituts d'études politiques répartis en France (Sciences Po) puis l'ENA tout en commençant à "militer" dans un parti politique, en se mettant au service d'un vieux briscard en place qui cornaquera la "carrière" de ses protégés. 
Ensuite, mandat de député avec tous les avantages liés au poste, ou de sénateur, député européen et vogue la galère jusqu'à la mort : elle ne peut être interrompu que par la maladie ou une fâcheuse erreur de parcours.
Nous venons de voir qu'il existe en France des Commissions occultes, dont les présidents, eux mêmes très discrets, "palpent" des sommes mensuelles mirobolantes (autour de 15.000€/mois, soit pour les plus anciens : plus de 100KF par mois!!!) sans aucune tâche effective et ne rendent compte en rien à la population de leur "activité" : ainsi la Commission nationale du débat public, dont la présidente, https://fr.wikipedia.org/wiki/Chantal_Jouanno ex Sciences Po et ENA (qui vient de refuser de démissionner) est retournée dans l'ombre en conservant sa "rente". Cliquer
Mise au point (du 30 janvier 2019)
Car un clou chasse l'autre : à présent, nous voyons réapparaître un politicien roué, fidèle de Jacques Chirac  https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Toubon qui répond à ces critères, mais qui lui, touche le double, puisque ces personnages importants ont le droit de cumuler les retraites de député, sénateur, député européen, avec la nouvelle présidence à 15.000 €. 
Ici, ça fait 30.000 € (200 000 F/mois, 2 400 000 F par an !!!), pour un "travail" des plus discret. Pour mémoire, en octobre 1996 ce garde des Sceaux avait fait affréter un hélicoptère pour aller chercher le procureur général d'Evry en vacances au Tibet, afin de contrecarrer l'instruction judiciaire déposée par l'adjoint du procureur en son absence. 
Battu, il se retira de la vie publique en 1997, mais revint en 2004 se faire élire député européen, d'où retraite.
On voit donc qu'au fil des décades, sans rien faire de significatif pour la République, pour se maintenir en poste et continuer de grassement "palper la monnaie", il faut louvoyer, trahir, sentir le vent, se rallier, pour rester en piste. 
En quelque sorte, les principales "qualités requises" sont d'être lèche bottes, hypocrite, menteur, veule, prêt à tout, ce qui est plutôt l'apanage des grands truands et mafieux notoires que des serviteurs de la République.

.

Commentaire d'Antoine (22 janvier 2019) : Est-il vrai que Madame Chantal Jouanno bénéficie d'un poste irrévocable et que seule sa démission volontaire mettrait fin à ses fonctions ? (Irrévocable ça n'existe pas dans le privé). Par ailleurs, ne rien faire, c'est ne pas risquer de faire des bêtises... ça justifie donc bien l'abandon de sa mission pour effectivement mériter de s'accrocher farouchement à ses 15 000 € / mois de revenus.

Est-ce que Monsieur Jacques Toubon a fait venir, en hélicoptère de l'Himalaya, un procureur servile chargé de bloquer une enquête gênante engagée par un vice-procureur honnête ? Si oui, il est donc le candidat parfait pour être le Défenseur des droits avec des émoluments de 15 000 € / mois qui sont une juste rémunération à ajouter à ses retraites (15 000 € / mois supplémentaires) pour un total mérité de 30 000 € / mois.

Confier d'importantes missions à des gens intègres et désintéressés assure la paix sociale, et ça, ça n'a pas de prix! Cliquer Ici

.

Alain Lambert, ancien ministre du budget (Le Point n° 2421 du 24 janvier 2019) : " Le pouvoir est paralysé par des rivalités de chapelles administratives" - 

Marc Vignaud, journaliste : "Quel exemple de norme absurde adoptée récemment pourriez-vous donner ?
Sous l'impulsion d'un groupuscule de l'environnement, il y en a une qui impose de réduire l'intensité lumineuse de l'éclairage public dans un délai de quelques mois, au nom de la réduction de la consommation d'énergie. On se demande s'il s'agit de faire changer tout l'éclairage public de France pour faire gonfler le chiffre d'affaires de certaines entreprises! Le texte est uniforme pour Paris et le petit village de Trifouillis-Ies-Oies... Les maires ne le feront évidemment pas! Le président avait aussi promis d'alléger les normes sismiques là où la terre n'a jamais tremblé. Le texte est prêt, mais il ne sort pas parce qu'un chef de bureau en a décidé autrement." 
Cliquer Ici

.

Evelyne DUBIN Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général de la CPAM à Agen (25 janvier 2019) :
 
Savez-vous que :
1) Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 7,8 milliards.
2) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 3,5 milliards.
3) Une partie des primes d'assurances automobiles, destinées à la Sécu, n'est pas reversée 1,6 milliard.
4) La taxe sur les industries polluantes, destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 1,2 milliard.
5) La part de TVA, destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 2 milliards.
6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards.
7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.
Ces chiffres ne sont pas inventés ; vous pouvez les consulter sur le site de la Sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.
En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de : *20,1 milliards d'Euros.*
Conclusion :
Si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu'elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui *9 milliards d'excédent !* Sans oublier ce que l'Algérie DOIT à LA SECU ! quatre milliards.

.

Eric Lebreux (27 janvier 2019) (Cet internaute semble, lui aussi, exprimer des réserves sur certaines largesses de la République.) 

                                                         UN PEU D’HUILE SUR LE FEU ?
  Nous savons reconnaître quand un politicien fait un beau geste solidaire en direction des français tondus comme des moutons. C’est pourquoi nous sommes émus par le geste de solidarité des sénateurs français, qui se sont attribués au titre de la «prime de Noël» une somme bien modeste comparée à ce que la loi leur permet.
En effet, selon la loi, la prime de Noël est d’un montant forfaitaire égal à 2 fois l’indemnité sénatoriale (soit 2 x 7 209 €). S’ajoutent à cette dernière diverses bonifications comme la prime additionnelle de Noël pour les enfants (5 000 € par enfant), la prime pour les petits enfants (2 500 € par petit enfant), celle pour Madame (8 000 €), la prime de charbon (2 000 €) et celle pour le sapin (800€). Selon la composition de la famille, cette prime peut atteindre jusqu’à 50 000 € par sénateur.
En signe de solidarité donc, les sénateurs ont accepté de se serrer la ceinture et dans un geste d’apaisement face au mouvement de contestation des «gilets jaunes», ont décidé que la prime sera plafonnée à 17 580 € seulement.
Mais pour cette année exclusivement, bien entendu ! Concernant les sommes qui dépassent ce montant, rassurons-nous elles ne sont pas perdues : elles seront versées dans un fond de réserve qui sera redistribué…. aux sénateurs bien sûr, lorsque la grogne populaire sera retombée.
L’émotion ne me permet pas de terminer cet article, veuillez m’en excuser.
Recliquer Ici

Publié le 22/01/2019 13:35   Tous les billets   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
11-2019 Décembre 2019 01-2020
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Comment survivre dans un environnement hostile