Blog - Actualités judiciaires

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.horreur-judiciaire.info/enquete/data/fr-blog.xml

Actualités judiciaires

Enarchie : le déni du réel.  -  par Bressiere

  François Hollande, énarque, a dit à Franz-Olivier Giesbert lors de son interview dans l’hebdomadaire ‘Le Point’ du 13 avril 2017 : « Ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont aucune raison de craindre la justice. » C’est tellement contraire à la réalité vécue par de nombreux justiciables ! Je lui ai pourtant fait parvenir la première version de mon essai « L’horreur judiciaire (au nom du peuple français) » auquel ses services de l’Elysée ont accusé réception. Il n’a probablement pas dû le lire. Il refuse officiellement de reconnaître que la justice est laxiste avec les délinquants, indifférente aux victimes et féroce avec les innocents.

    Stéphane Le Foll résume la pensée de François Hollande en affirmant : « La France d’aujourd’hui est en bien meilleur état que celle que nous avons trouvée en 2012. Les Français ne s’en sont pas rendu compte. »   L’éditorial de Pierre-Antoine Delhommais, dans ‘Le Point’ du 13 avril 2017 cite Pierre-André Buigues, professeur à la Toulouse Business School, : « La France a fait beaucoup moins bien que ses partenaires de la zone euro. La situation de son commerce extérieur et de son industrie s’est dégradée par rapport aux autres pays de la zone euro pendant ces cinq années. Entre 2012 et 2016, la production de l’industrie en volume pour l’ensemble de la zone euro a augmenté de 3,6 %, contre une quasi-stagnation en France, 0,5 % seulement. »

  Toujours le déni du réel dissimulé par d’excellents discours hypnotiques propres aux anciens élèves de l’ENA. (Quatre candidats à l’élection présidentielle sont sortis de cette école : Jacques Cheminade, François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignant et Emmanuel Macron).

   François Fillon, qui ne sort pas de l’ENA, ose, lui seul, affronter la réalité réelle. La preuve : son programme pour libérer la France des effets néfastes d’une administration pléthorique qui pond tant de règlements et de contraintes, souvent ubuesques, dont la conséquence est l’asphyxie du tissu industriel et agricole de notre pays. Il enfonce le clou quand il répond à Marine Le Pen : « La vérité, c’est que le Vél’d’Hiv a été un crime qui a été commis par l’Etat français, par le régime de Vichy, bien sûr, mais aussi par l’administration. » Il a parcouru mon essai, c’est sûr. Ouvrage qui le conforte dans l’analyse qu’il a faite durant trois ans des causes du mal français.

Commentaires de Lucas : Qu'est-ce que l'Administration ?

Le terme "Administration" désigne les différentes courroies de transmissions de l'Etat en France.

Elle change de nom au fil des siècles mais exerce le même pouvoir : Les intendants royaux  sont appelés préfets par Napoléon https://fr.wikipedia.org/wiki/Intendant_(Royaume_de_France) , les fermiers généraux du Roy  deviennent des TPG, (trésoriers-payeurs généraux) jusqu'en 2009, pour être appelés (pour le moment) administrateurs des finances publiques https://fr.wikipedia.org/wiki/Administrateur_des_finances_publiques

Tous les mois, en préfecture, se réunissent des représentants :

- des finances publiques, 
- de la Banque de France
- de l'URSSAF
- de la direction du Travail
pour décider dans la confidence absolue des attitudes à adopter vis à vis des dossiers économiques en cours (entreprises de main d'oeuvre en difficultés, avec licenciements à prévoir).

En fonction de critères confidentiels, soit le dossier est "aidé" et tout est mis en oeuvre pour protéger l'entreprise, soit il est décidé de ne pas le soutenir. Dans ce cas, selon la formule "les chiens sont lâchés", la presse peut se déchaîner, et l'URSSAF multiplie les pénalités pour "aller à la liquidation" de l'entreprise.

C'est de cette manière que la désindustrialisation a été orchestrée en France, après qu'il ait été décidé au plan européen, de réindustrialiser les ex-pays de l'Est (au salaire de 500 € / mois) après la chute de l'URSS en 1989.

Pour ce qui concerne le rôle de l’Administration pendant l’occupation, en dehors de la Rafle du Vel-d’hiv, mise en place techniquement avec 7000 policiers de la police française de Vichy sous les ordres de son chef, René Bousquet et de 300 militants du PPF de Jacques Doriot (ex-communiste), celle-ci était aux ordres du gouvernement du Maréchal via les Préfectures.
 
Beaucoup de fonctionnaires de préfectures en région n’entendirent pas, par conviction, veulerie, indifférence ou simplement attentisme, déroger aux ordres donnés, notamment, les ordres du gouvernement du Maréchal, surveillés par les SD régionaux https://fr.wikipedia.org/wiki/Sicherheitsdienst , d’éliminer les juifs en activité dans le commerce, dont des marchands forains juifs de toute petite dimension.
 
Ces fonctionnaires veillaient à lancer dans la confidentialité de leurs bureaux, les forces de l’ordre et des “commissaires-gérants aryens” agréés, contre ces commerçants pour inventorier le stock, le vendre à leur profit et liquider leurs commerces. Les laissant sans ressource, ils pouvaient les mettre en rétention administrative, puis les envoyer à Drancy.
Toujours dans la confidentialité absolue. C'était un fonctionnement de "cabinet noir", comme ça l'est resté encore aujourd'hui.

Conclusion : nous souhaitons des services publics utiles et performants ; et en finir avec les sévices publics actuels.

Publié le 14/04/2017 08:21   Tous les billets   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
08-2018 Septembre 2018 10-2018
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Actualités judiciaires