Blog - Actualités judiciaires

Nombre de membres 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.horreur-judiciaire.info/enquete/data/fr-blog.xml

Actualités judiciaires

L'Etat-voyou : une enquête en cours  -  par reformedelajustice

Vices et sévices public

   Article de Christophe Barbier sur le livre « L’Etat-voyou »

  « Gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple, notre République traverse une double crise : le « par » ne fonctionne plus, car la démocratie est pervertie ; le « pour » est imparfait parce que l’Etat piétine trop souvent les citoyens qu’il doit servir. Oui, l’administration de notre démocratie est fréquemment antidémocratique. C’est ce que démontre l’enquête implacable et fouillée de Caroline Brun et Marie-Christine Tabet, que publie Albin Michel ce 1er octobre. Dans l’Etat-voyou, on voit la puissance publique racketter les contribuables, refuser de payer ses fournisseurs, piétiner – parfois – la loi  et - systématiquement – ceux qui lui résistent. En toute impunité,  puisque la justice n’aide pas à attaquer une forteresse administrative… qui est aussi la sienne !   Ce livre est salutaire, il est un bréviaire pour la colère citoyenne et doit inciter les électeurs à combattre le Léviathan étatique, nourri par nos impôts et qui en plus veut dévorer nos droits. * C. B. »  

  En introduction les auteurs de l’Etat-voyou, Caroline Brun et Marie-Christine Tabet, écrivent : « Le législateur ayant pris soin de verrouiller la loi en amont, la justice apparaît plus prompte à condamner le citoyen vertueux que le fonctionnaire délictueux.   Etat-voyou procès d’intention ? Etat menteur, Etat tricheur, Etat dissimulateur en tout cas : ce livre dévoile la face cachée d’un modèle déchu, dont tout ou presque est à reconstruire. »

  Leur chapitre 12 s’intitule : « L’impunité en bande organisée. » et commence par : « Pour encadrer les dérives de l’Etat-voyou, une institution veille (en théorie !) : la Justice. C’est elle qui est censée réguler les comportements répréhensibles et les sanctionner le cas échéant. Pourtant, la classe politique et l’administration bénéficient d’un régime d’exception, dont la raison est obscure et la permanence problématique. »

   Une enquête est en cours sur le non-respect de la Déclaration des Droits de l’Homme en France qui comprendra cette question :  

« Pensez-vous que, sous le mandat d’Emmanuel Macron, une réforme du fonctionnement de l’Administration et de la Justice sera enfin diligentée pour obtenir une réelle amélioration de notre démocratie ? »

.

Premières tendances du sondage effectué

sur un important échantillon (encore non-représentatif) au 12 juillet 2017.

1°) Unanimité pour souhaiter un allègement des règlements administratifs.

- Règles inutiles ou nocives. Exemples : contraintes qui empêchent d’embaucher. Trop de pièces à fournir pour de louer un logement ou de bénéficier de ses droits, etc.

- Exaspération devant un flicage orwellien. Exemples : dans certaines villes il n’est plus possible de s’arrêter pour poster une lettre dans une boîte aux lettres ou d’acheter son pain sans être verbalisé par des caméras de surveillance ou des voitures de police, etc.

- Sentiment qu’il y a trop de radars placés, non pas pour éviter un danger, mais uniquement pour racketter les usagers (souhait de plus de clémence quand un excès de vitesse n’est compris qu’entre  5 % et 8 %). 

2°) Unanimité pour souhaiter une réforme du fonctionnement de la Justice.

- plus de sévérité envers les délinquants (motif le plus souvent invoqué)

- Respect de la convention des Droits de l’Homme pour protéger les innocents.

- Possibilités d’avoir des recours non-illusoires en cas de contestation d’un jugement.

- Priorité d’appliquer les lois plutôt que les convictions (souvent idéologiques) des juges.

3°)  A la question « Quels candidats (ayant obtenu plus de 20% des voix) seraient selon vous susceptibles de faire les réformes administratives et judiciaires nécessaires pour que la France soit réellement une démocratie exemplaire ? »

Seraient-ils réformateurs  de l’Administration

- Mélanchon : probablement pas (avis très majoritaire).

- François Fillon : probablement (nette majorité).

- Marine le Pen : probablement pas (avis très majoritaire).

- Emmanuel Macron : plutôt peut-être ? (avis très partagés)

Seraient-ils réformateurs  de la Justice

- Mélanchon : probablement pas (avis très majoritaire).

- François Fillon : plutôt probablement (faible majorité).

- Marine le Pen : probablement pas (avis très majoritaire).

- Emmanuel Macron : plutôt peut-être ? (avis très partagés)

Est-ce qu'une partie de l'opinion a été influencée par ces réflexions tirées du livre "Faire" de François Fillon ?

« Aucune société ne peut résister longtemps à l’impunité des délinquants et à la culpabilisation sournoise de ceux qui n’ont rien fait. »

« L’autorité de l’Etat ne sera rétablie que si l’on apprend à sanctionner les comportements abusifs des administrations et à respecter la bonne foi des administrés. »

Publié le 08/07/2017 08:15   Tous les billets   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Comment survivre dans un environnement hostile

Actualités judiciaires

Derniers billets
Archives
09-2018 Octobre 2018 11-2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Actualités judiciaires